Rechercher

Aliments galactogènes | Ces aliments qui boostent la lactation


Quels sont les aliments pour booster sa lactation naturellement ?
La maternité offre son lot de questionnements et d’inquiétudes. Parmi celles-ci, le stress de ne pas produire assez de lait pour mener à bien son allaitement. Des aliments naturels existent pour stimuler sa lactation.

En devenant maman, vous êtes en proie à de nombreuses questions. Les premières fois sont compliquées et chaque étape est un apprentissage. C’est la même chose pour l’allaitement. Au début de cette aventure lactée, on pense souvent ne pas avoir assez de lait maternel. Une impression stressante dans un quotidien déjà bien chamboulé. Ne vous en faites pas, il existe des aliments galactogènes à consommer pour stimuler naturellement sa lactation. Alors, vous vous demandez quoi manger pour augmenter votre production de lait ? Et quels sont les galactagogues les plus utilisés ? Ma Parenthèse lactée fait le tour du sujet avec vous.


Les aliments galactogènes, c’est quoi ?


Les aliments galactogènes favorisent la sécrétion du lait maternel. Ils sont intéressants pour les mères ayant besoin de booster leur lactation naturellement. Ceci à condition d’avoir exclu toute cause médicale (hypothyroïdie maternelle, traitements médicamenteux, etc.). Il est également recommandé de ne pas y avoir recours lors de votre grossesse. En effet, certains de ces aliments induisent des contractions utérines et ne sont donc pas préconisés avant l’accouchement.


Quels aliments pour stimuler sa production de lait ?


Le fenugrec, une plante ancestrale pour favoriser l’allaitement


Existant sous la forme de gélule, tisane ou d’huile, le fenugrec est utilisé depuis la nuit des temps par les femmes allaitantes. Il est l’un des aliments galactogènes les plus efficaces et les plus rapides. Son action pourrait déjà se ressentir en 24h. Cette plante est d’ailleurs utilisée dans les cuisines du monde entier pour ses nombreux nutriments.


Le fenouil, composant galactogène phare des boissons d’allaitement


Cette plante est présente dans la plupart des tisanes à boire quand on allaite. Très souvent conseillé aux mamans, le fenouil est généralement mélangé à d’autres galactagogues tels que l’anis et le cumin. Ensemble, ils favorisent la production de lait maternel, améliorent la digestion de votre bébé et apaisent ses coliques.


La levure de bière et le malt d’orge, des boosters de lactation


Remède de grand-mère réputé, la levure de bière contient du malt d’orge. Celui-ci stimule la prolactine dont le but est de maintenir un bon taux de lactation. En faisant des cures de levure de bière sous forme de gélules, vous impactez directement votre production de lait maternel. Il est également tout à fait possible de consommer de la bière sans alcool.


Les oléagineux, en-cas idéal pour les mamans allaitantes


Les amandes, noix et noisettes sont des alliées insoupçonnées de l’allaitement. Remplis de minéraux, les oléagineux s’emportent facilement et se consomment partout. Prenez-en donc une poignée dans votre sac peu importe où vous allez. Concentrés en vitamines, ils vous donneront un petit coup de boost tant au niveau de votre énergie que pour vos montées de lait.


En plus de ceux-ci, d’autres plantes et aliments favorisent la production du lait et son maintien. Le galéga, utilisé depuis la Renaissance, ou encore le cumin et le Chardon-Marie.


Pour quelles raisons consommer des aliments galactogènes ?


Trouver son rythme entre les tétées n’est pas évident. Entre la fatigue et le changement des habitudes, vous pouvez avoir l’impression que votre corps ne produit pas assez de lait.


Dans un premier temps, gardez en tête que votre lactation se module en fonction de son extraction. Plus votre bébé tète efficacement, plus élevée est votre production. Nous vous rassurons, les seules choses à tenir à l'œil sont ses couches et son poids. Si celles-ci sont régulièrement mouillées et qu’il grossit, c’est généralement qu’il mange bien.


En deuxième lieu, si ce sentiment persiste et qu’il vous angoisse, assurez-vous qu’il ne soit pas lié à une cause médicale à traiter. Un rendez-vous avec un spécialiste ou un conseiller en lactation vous permettra d’écarter tout soupçon.


Dernièrement, si rien ne ressort de cette évaluation, vous pourrez stimuler votre lactation grâce à certaines herbes et plantes. Ces aliments galactogènes sont une solution pour vous soutenir dans cette période ou durant vos baisses d’énergie. Naturels, ils prennent place dans votre alimentation pour que vous les consommiez sans même vous en rendre compte.


On vous donne 3 raisons concrètes d’intégrer quelques galactagogues à vos menus :


Pour donner un coup de pouce à votre organisme et vous soulager


La grossesse, l’accouchement et votre nouvelle maternité peuvent être difficiles à assimiler. Vos hormones sont en ébullition et votre corps se remet doucement de cette expérience. En décidant d’allaiter, vous faites face à un nouveau cap corporel à passer.


Mettre en place sa routine d’allaitement ne se fait pas en un jour. Votre bébé doit d’abord appréhender les tétées. Votre lactation, elle, a besoin de se réguler. Rapidement, l’impression de ne pas avoir assez de lait peut s'immiscer dans votre esprit. Vous avez l’impression que votre poitrine n’est pas assez tendue et que votre enfant grognon se plaint d’un manque de nourriture.


Si vous avez passé toutes les étapes mentionnées plus haut, vous pouvez recourir à ces aliments qui boostent votre production lactée. Le simple fait d’en consommer vous fera le plus grand bien. Vous donnerez ainsi un petit coup de pouce à votre organisme et vous serez soulagée par la même occasion.


Mettre en place des solutions permet déjà de traiter le problème. Le stress, par exemple, est un facteur qui peut entraver votre sécrétion d’or blanc. Intégrer des galactogogues à votre alimentation est un moyen de vous rassurer et d’appréhender votre allaitement de manière plus optimale.


Pour utiliser votre lait dans vos soins


Dans un autre cas de figure, vous pourriez produire assez de lait pour nourrir votre bébé mais en manquer pour vos réserves. Vous seriez alors dans l’incapacité d’en tirer et d’en stocker dans votre congélateur.


Vérifiez d’abord si vous disposez d’un matériel adapté pour tirer votre lait et munissez-vous d’une photo de votre loulou durant ces séances d’extraction. Ensuite, n’hésitez pas à consommer quelques aliments galactogènes pour stimuler votre lactation et constituer cet approvisionnement.


En possédant une réserve, vous pourrez en utiliser de temps à autre pour vos soins quotidiens. Nous vous expliquions d’ailleurs les bienfaits du lait maternel sur les adultes. Avoir plus de lait vous permet ainsi d’y avoir recours dans d’autres domaines que l’alimentation de votre nourrisson.


Pour pouvoir vous concocter un bijou au lait maternel en souvenir de votre allaitement


Eh oui, nous avons encore une jolie raison pour augmenter votre production lactée ! Cette fois-ci, il s’agit de quelque chose de plus sentimental.


Aujourd’hui, il est possible de garder le souvenir de votre allaitement pour toujours. Grâce aux bijoux de lait maternel, vous marquez cette relation privilégiée. Cependant, pour que ce soit possible, vous devez avoir assez de lait pour nourrir votre enfant et en tirer. Ceci afin de concevoir ce bijou.


En consommant des aliments galactogènes, vous stimulez votre lactation. Une belle opportunité pour vous offrir un collier, une bague ou un bracelet lacté.


Vous avez, maintenant, une liste d’ingrédients à favoriser dans vos tisanes d’allaitement. N’hésitez pas à nous partager vos petits secrets supplémentaires en commentant cet article ! Ma Parenthèse Lactée est impatiente de connaître vos astuces pour booster naturellement votre lactation.


Posts récents

Voir tout